Aujourd’hui, c’est un petit mémo pour toutes celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas d’organisatrice. Je sais que c’est un vrai bonheur d’organiser un mariage et avec Internet, on peut s’inspirer des centaines de super blogs (francophones ou anglophones) qui regorgent de bons plans.
Mais l’abondance fait vite tourner la tête et on se retrouve tout à coup submergée par un trop plein d’informations. Et, souvent, on panique !

Règle n°1 : Etablir un budget (attention, quand vous allez prononcer le mot « mariage », les prix vont doubler ou tripler !). C’est facile de consulter les sites de lieux, les photographes ou demander des devis aux traiteurs, DJ… pour avoir une 1ère idée de ce que ça pourrait coûter

Règle n°2 : Fixer des priorités (en terme de budget mais aussi sur ce dont vous avez vraiment envie). Vous rêvez d’un château alors il faudra être moins exigeante sur le traiteur. Vous voulez une robe de créateur/créatrice, peut-être que vous devrez regarder de plus près le prix des accessoires…

Règle n°3 : Lister les invités, à 2. Avez-vous réellement envie que la cousine Alberte soit là ? Est-ce que vous devez inviter toutes les personnes de votre service ? Si vous rêvez d’intimité, est-ce que la présence d’amis de vos parents/beaux-parents ne sera pas une contrainte… ?

Règle n°4 : Mariage religieux ou pas ? Si c’est juste parce que c’est beau et émouvant une entrée dans l’église, êtes-vous prêts pour la préparation religieuse ? Il me semble que ça doit être une volonté commune et que personne ne doit se sentir obligé… Même si maman ou belle-maman ne conçoivent pas que vous ne vous mariiez que civilement.

Règle n°5 : Si vous avez envie d’une cérémonie laïque, c’est possible sans officiant professionnel. Cela va nécessiter des mois de préparation mais tout est réalisable.

Règle n°6 : Créez l’ambiance qui vous ressemble. Je vous ai déjà dit, dans un précédent article, qu’il n’y a aucune limite à vos envies et que vous pouvez faire fi de toutes les conventions.

Règle n°7 : Choisissez vos témoins avec soin. Non pas parce que ce sont des proches (frères ou soeurs) mais parce que vous pensez qu’ils peuvent s’investir dans l’organisation de votre mariage. Attention, ils ne seront pas(surtout les hommes) autant obnubilés que vous mais c’est important que vous puissiez partager des moments forts (essayages, interventions pendant la cérémonie…).

Règle n°8 : Rédigez une « to-do-list » au départ, avec tout ce dont vous avez envie. Vous aurez le temps de rajouter/supprimer au fur et à mesure de l’évolution des préparatifs

Règle n°9 : Ne négligez surtout pas le budget pour le photographe ! Il/elle est le seul qui va pérenniser cette journée, pour vous et les générations à venir. Un professionnel a un coût mais il a aussi de la technique et du talent. Un amateur ne pourra pas faire aussi bien et si, en plus, c’est un membre de votre famille, il risque de ne voir vos émotions qu’à travers son objectif, donc ne pas profiter de la journée.

Règle n°10 : L’animation musicale est aussi un élément essentiel de la réussite de votre mariage. Vos invités ne se souviendront pas de ce qu’ils ont mangé (juste si c’était bon ou pas !) mais, en revanche, s’ils ont dansé jusqu’au petit matin, oui ! Et là, aussi, un professionnel se paye mais il ne se contente pas d’un ordinateur et d’une play-list.

Règle n°11 : A quelques mois de la date, préparez un rétro-planning, parce qu’il y a des posts que vous ne pourrez, malheureusement pas, anticiper : dernier essayage, essai coiffure (question de longueur de cheveux souvent), achat de dragées/bonbons…

Règle n°12 : Faites des enveloppes avec l’argent liquide dont vous pouvez avoir besoin le jour même : l’église, les baby-sitters…

Règle n°13 : La veille du Jour J, il faut vous ménager. Ne passez pas des heures à bouger de 2mm, le chandelier que vous avez posé à côté du livre d’or, ne crisez pas sur les amis qui se venus vous aider et ne nouent pas les rubans dans le sens que vous aviez prévu, ne cédez pas à la pression familiale qui veut que vous veniez dîner avec la tante Alberte (elle est venue, finalement ??)…
Vous rêvez d’un bain et d’une dernière soirée de jeune fille ? Un leitmotiv : faites-vous plaisir !

Règle n°14 : Le jour J, vous devez être invité(e) à votre mariage, vous n’avez pas à vous occuper de l’intendance. Déléguez à plusieurs personnes de confiance pour la pose des derniers éléments de déco, la garde des alliances, les sacs invités, les bulles/pétales/confettis pour la sortie de cérémonie…

Règle n°15 : Au risque de me répéter : PRO-FI-TEZ ! Vous avez passé des moins (voire des années) à organiser LE mariage de vos rêves mais maintenant, il est temps de décrocher. Les dés sont jetés, il ne sera pas parfait mais il vous ressemblera. Il ne fera pas l’unanimité, mais qu’importe ! Il sera l’un des plus beaux jours de votre vie, ça serait dommage d’en être que le créateur/spectateur. Soyez-en l’acteur !!

Et si la stress s’empare de vous à quelques semaines de l’événement, RE-LA-TI-VI-SEZ ! Vous avez fait de votre mieux, vous allez être divine, il va chavirer… N’est-ce pas le plus important en définitive ? L’amour que vous scellez et que vous partagez avec tous les gens que vous aimez…

To be continued…